Statut SCOP

La SCOP : Entreprendre autrement

 

Gouvernance collaborative – Salariés impliqués dans le projet

 

SCOP : Société Coopérative Ouvrière de Production ou Société Coopérative et Participative

La SCOP est juridiquement une SA, une SARL ou une SAS dont les salariés sont les associés majoritaires. Ce qui veut dire que l’entreprise appartient aux salariés et la gouvernance est assurée par ceux-ci sur le principe de « une personne = une voix » peu importe le nombre de parts qu’il détient.

Le statut SCOP

Un statut idéal si vous êtes attaché à une nouvelle vison de l’entrepreneuriat avec une gouvernance partagée. Il prévoir entre autre une répartition des bénéfices de l’entreprise pour les salariés  (25% minimum) sous forme de participation ou complément de salaire.
Les salariés associés peuvent percevoir jusqu’à 33% des excédents sous forme de dividendes. Une part est bloquée pour les réserves de l’entreprise.

ESS : Économie Sociale et Solidaire

Entreprendre d’une manière différente, donner du sens à son travail, partager la gouvernance, avoir une vision de l’utilité sociale et ne pas perdre de vue la réalité économique tout ceci décrit le sens de l’ESS.

Qualités de l’entrepreneur

Une entreprise de l’ESS ne se différencie pas des entreprises classiques, elle répond aux mêmes enjeux économiques mais le profit n’est pas la fin en soi. L’entrepreneur doit :

    • avoir une capacité d’innovation ;

    • savoir prendre des risques ;

    • avoir une vision stratégique de son entreprise ;

    • et avoir un projet répondant à un réel besoin.

Avantages
    • Partage équitable des bénéfices.

    • Salaires structurés pour ne pas avoir de grandes différences entre le plus petit et le plus grand salaire (maximum 7 fois la hauteur du SMIC).

    • Implication des salariés dans le projet incitant à une prise de conscience et de responsabilités mais aussi de plus grande motivation.

Inconvénients
    • Impossible de réaliser de plus-value à la revente.

Évolutions
    • Une société commerciale classique peut être reprise en SCOP par ses salariés s’ils disposent du capital nécessaire.

    • Les salariés peuvent devenir salariés-associés au bout d’un temps déterminé.

Idéal
    • Activités de production

    • Le BTP

    • Le conseil

    • La formation

    • La communication